Tous les trimestres, nous publions un dossier thématique, une revue de presse, des résultats d’analyse de la radioactivité…

ABONNEMENTS

Bulletin d’adhésion

Derniers numéros

Votre panier est vide
Trier


  • ACROnique du nucléaire #119, décembre 2017

    Campagne de mesures complémentaires dans les environs du site nucléaire des Monts d’Arrée / Irrégularités chez Creusot-Forge : une pratique très répandue qui affecte tout le parc nucléaire / Cuve de l’EPR : une consultation pour rien / Revue de presse

  • ACROnique du nucléaire #118, septembre 2017

    Edito / Dossier EPR / revue de presse

  • ACROnique du nucléaire #117, juin 2017

    Etude de la qualité radiologique et chimique des sédiments et de l’eau de la Loire dans l’environnement du CNPE de Belleville-sur-Loire (étude réalisée à la demande de la CLI)

  • Acronique du nucléaire #116, mars 2017

    nouveau site internet sur la transparence / l’ACRO alerte sur une pollution à l’américium autour du ruisseau des Landes à la Hague et découvre du plutonium et du strontium / usine de retraitement de la Hague : accident dissimulé depuis…1974 / surveillance de l’eau et du miel autour de Valduc

2001


ACROnique du nucléaire – Hors série n°1

L'ACROnique du nucléaire


Entièrement consacré au Centre de Stockage de la Manche (CSM)


A commander à l’ACRO

 

Le CSM : Centre Sans Mémoire ?

Avant propos

Le Centre de Stockage de la Manche :

  • Historique administratif et contexte socio-juridique lors de la fermeture
  • La réglementation applicable au Centre
  • Les évolutions techniques du Centre
  • Le contenu du site

L’environnement :

  • La pollution de l’environnement
  • La surveillance radiologique effectuée par l’ACRO
  • Autres pollutions radioactives
  • La pollution par les métaux lourds

Le Futur :

  • Quel avenir ?

Notions de base :

  • La radioactivité, qu’est-ce ?
  • Du tritium et des normes
  • Les déchets nucléaires

Revue de presse

Lexique



Avant propos

« La nécessité d’un débat public sur la gestion et l’avenir des centres de stockage n’est pas apparue. C’est sans doute une conséquence d’une histoire de l’industrie nucléaire voulue et décidée par l’État, au début avec une forte composante défense nationale, ensuite de stratégie d’indépendance énergétique. Les aspects sociologiques et sociopolitiques ont été largement ignorés […]. Il appartient aux pouvoirs publics d’initier et d’alimenter ce débat. » (Rapport Turpin, p. 9)

Le Centre de Stockage de la Manche a mauvaise réputation pour le laxisme qui a entouré sa gestion et les problèmes environnementaux sérieux quíil soulève. Síil est déjà difficile díévaluer ce centre actuellement, on imagine très bien que son impact à long terme est très difficile à prévoir. Il est pourtant envisagé de le laisser en líétat, lors díune phase de surveillance qui durera des années. Sachant que ce centre est là pour líéternité, il a été suggéré de mieux líisoler grâce à une nouvelle couverture. Une nouvelle enquête publique devra venir avaliser se scénario.

L’ACRO a reçu du Ministère de líenvironnement un financement pour une action de communication envers les élus et la population de la Hague en vue díune nouvelle enquête publique concernant líavenir du Centre de Stockage de la Manche. Ce document est un outil d’information et de communication pour les différentes actions que nous organisons.

Dans ce document, nous avons tenté de proposer des éléments díappréciation à des non spécialistes du nucléaire étant prêts à investir du temps dans le dossier d’enquête publique. Il est cependant impossible díéviter certaines notions concernant la radioactivité. Nous conseillons donc au lecteur néophyte de commencer par les notions de base situées à la fin de cet ACROnique.

Malgré tous les efforts consentis, de nombreuses questions restent sans réponse au sujet de ce centre de stockage et il nous sera parfois difficile díêtre précis. Ce dossier se base sur des documents accessibles à tout citoyen via la Commission díInformation de la Hague, la Commission de Surveillance de CSM, sur des documents internes à líANDRA que nous avons rendus publics (L’ACROnique du nucléaire n°32) et sur le travail de surveillance de l’ACRO. A l’heure où nous écrivons, nous ne connaissons toujours pas la date de la prochaine enquête publique. Aussi, le lecteur comprendra que ce hors-série de LíACROnique du nucléaire est une présentation de la situation passée et actuelle, mais quíil ne peut être une réponse au dossier díenquête que nous ne possédons toujours pas… même de façon anonyme !

Nous avons demandé à l’ANDRA d’avoir accès aux rapports de sûreté de ses centres de stockage, mais nous n’avons pas reçu la moindre réponse. Il semble que l’Agence refuse toujours la transparence demandée par les associations.

«Le site de la Manche, après vingt-cinq ans de bons et loyaux services, figure désormais comme une référence technique internationale dans le stockage des déchets, une expérience incomparable dont bénéficie le site de l’Aube.» explique le CEA, qui a eu la tutelle du CSM durant toute son existence. (Le Commissariat à l’Energie Atomique, Découvertes Gallimard/CEA, 1995.) Nous vous laissons découvrir à quoi tient cette réputation…

Ancien lien


n°54, septembre 2001

L'ACROnique du nucléaire


n°53, juin 2001

L'ACROnique du nucléaire


n°52, mars 2001

L'ACROnique du nucléaire