Faire front au Front national

Sans démocratie, il n’y a pas d’expertise indépendante. De nombreuses associations tentent, au quotidien, de faire progresser le débat public, l’expression citoyenne ou les droits humains fondamentaux. Ce travail difficile est aujourd’hui menacé au niveau national, après l’avoir été par les mairies acquises par le Front national.

Marine Le Pen, candidate à la fonction suprême, représente un parti ouvertement xénophobe et nationaliste ; elle méprise la solidarité nationale et internationale et ignore la protection de l’environnement. Ce sont les valeurs qui guident l’action de notre association qui sont donc menacées.

Rien ne permet de justifier un vote pour un parti qui nie les droits humains si durement acquis. Il est inquiétant de voir certaines thèses de l’extrême droite reprises plutôt que combattues. Il est effrayant de penser que l’arme nucléaire puisse tomber entre des mains extrémistes.

L’ACRO n’a pas pour mission de s’immiscer dans le débat électoral, mais il y a péril en la demeure. Comme en 2002, elle appelle donc, à titre exceptionnel, chaque citoyen à penser aux valeurs démocratiques au moment de passer dans l’isoloir et rappelle, d’autre part, que le combat pour la démocratie ne se limite pas au vote.

 

Voir la version PDF